Quand les soins dentaires proposés dans notre pays de résidence ne correspondent pas à nos besoins, ou quand les chirurgiens-dentistes locaux pratiquent des prix exorbitants, on préfère trouver d’autres cliniques dentaires qui proposent des prix abordables. Et souvent et majoritairement, c’est dans un pays étranger que l’on trouve ce que l’on cherche. Et du moment où l’on franchit les frontières et décide de recevoir les soins dentaires dont on a besoin dans un pays étranger, on parle de tourisme dentaire. Le tourisme dentaire est donc le fait de voyager dans un autre pays pour se soigner les dents. Aujourd’hui, la principale motivation des patients à faire du tourisme dentaire est leur incapacité de payer leurs soins dentaires en raison de la hausse des prix des traitements, principalement le coût des implants dentaires.

Les meilleures destinations du tourisme dentaire en Europe

L’Union européenne regroupe pas moins de 27 pays membres. Mais le prix des soins dentaires varie d’un État membre à un autre, d’une clinique dentaire à une autre. Cette divergence de prix entraine un abandon pour ceux qui ont des difficultés financières à payer leurs soins dentaires. Aujourd’hui, pas moins de 32 000 patients français partent à l’étranger pour recevoir leurs soins dentaires. La France fait donc partie des pays européens où les soins dentaires coûtent une fortune.

D’après le CNSE, c’est pour l’implantologie dentaire que ces milliers de patients français partent à l’étranger. Toujours selon le Centre National des Soins à l’Étranger, les destinations de ces quelque 32 000 patients ne sont autres que l’Espagne, le Portugal et principalement la Hongrie. Mis à part la pose d’implants dentaires, les patients se rendent à l’étranger pour réaliser d’autres traitements dentaires. Notamment pour se faire poser des couronnes dentaires, des bridges dentaires, des prothèses sur implants ou encore d’autres solutions prothétiques telles que les facettes dentaires. Autrement dit, les patients font du tourisme dentaire en Hongrie, en Espagne et au Portugal pour les soins et les traitements dentaires qui coûtent cher et qui ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale.

Tourisme dentaire, les avantages

Si les patients se tournent vers le tourisme dentaire en Hongrie justement pour réaliser les soins dentaires complexes et qui coûtent cher, qu’est-ce qui dit que les prix des traitements dentaires, tels que les implants dentaires, les couronnes, les bridges et les facettes dentaires ne sont pas proposés au même prix que dans leur pays d’origine ? Particulièrement en France ?

En réalité, c’est le prix pratiqué par les cliniques dentaires étrangères qui poussent les patients à faire du tourisme dentaire. Les chirurgiens-dentistes à Budapest, à Porto ou encore à Lisbonne proposent en effet des soins dentaires haut de gamme à des prix attractifs. Le premier avantage du tourisme dentaire est alors d’ordre financier et l’économie réalisable tourne autour de 60%.

Côté qualité, les implantologues et les stomatologues exerçant en Hongrie, en Espagne et au Portugal bénéficient d’une formation en dentisterie et en chirurgie dentaire de haut niveau dans les grandes universités locales et étrangères. La qualité des soins prodigués dans ces trois destinations majeures du tourisme dentaire est alors irréprochable. D’ailleurs, leurs cliniques dentaires travaillent avec les grandes marques d’implants dentaires pour en garantir la qualité et la durabilité. Par exemple Alpha Bio, Nobel Biocare, Straumann, Zimmer, ICX, etc. Puis, il y a le côté tourisme qui joue en faveur de ces trois destinations principales. Les patients auront l’opportunité de visiter et de découvrir la beauté ainsi que les richesses culturelles, gastronomiques et historiques de ces pays entre les séances sur fauteuils.