Consommer moins d’énergie sans négliger le confort intérieur est l’une des préoccupations majeures des foyers. Heureusement, de nombreuses solutions existent pour y parvenir : adoption de bonnes habitudes, travaux d’isolation, remplacement des équipements vétustes, dysfonctionnels ou trop gourmands, etc. On fait le point sur les astuces destinées à faire baisser la facture énergétique dans cet article. 

Évaluer la consommation énergétique globale du logement

Évaluer la consommation énergétique de sa maison ne se limite pas au fait d’analyser et de comparer le montant des factures reçues récemment. Pour avoir une idée précise de la quantité d’énergie que vous consommez et en déterminer la cause, la meilleure solution est de faire appel à un professionnel certifié pour réaliser un diagnostic de déperdition énergétique. Celui-ci vous permet de connaître :

  • la réelle performance énergétique de votre bâtiment ;
  • la consommation d’énergie annuelle exacte de votre logement sur une échelle de A (consommation inférieure ou égale à 50 kWh/m²) à G (consommation supérieure à 450 kWh/m²) ;
  • l’impact de votre consommation énergétique concernant les émissions de gaz à effet de serre. La classe A se traduit par des émissions ne dépassant pas les 6 kilos d’équivalent carbone/m² tandis que la classe G signifie des émissions supérieures à 80 kilos d’équivalent carbone/m².

Ce type de diagnostic immobilier vous indique également les mesures à prendre et les travaux à effectuer pour réduire votre consommation énergétique et la rendre plus respectueuse. Vous pourrez, par exemple, être amené à effectuer des travaux d’isolation thermique, installer un équipement de chauffage ou de production d’eau chaude plus performant, etc.

Concrètement, le DPE vous servira de guide dans votre démarche de rénovation et de transition énergétique. 

Choisir des éclairages performants mais économes

Dix à cinquante pourcents de la facture d’énergie serait dû à l’éclairage d’après l’Ademe et EDF. Pour faire baisser la consommation, la première chose à faire est d’éteindre la lumière à chaque fois que vous sortez d’une pièce. Il en va de même pour tous les appareils en veille : télévision, lecteur DVD, four électrique, ordinateur, etc. Éteignez tous les appareils quand vous n’en avez plus besoin. N’oubliez surtout pas de les débrancher, car ils continuent à sucer l’énergie tels des succubes même éteints. Pensez également à changer les ampoules énergivores en des modèles plus économes. Nous vous conseillons d’opter pour des ampoules LED A+ ou A++. En plus de consommer très peu d’énergie, elles offrent une luminosité maximale dès la première seconde. 

Miser sur les fonctions « éco » du lave-vaisselle et du lave-linge

La majorité des lave-linge et lave-vaisselle actuels profitent de plusieurs modes de fonctionnement. Plusieurs disposent du mode « éco ». En optant pour ce dernier, vous pourrez faire entre 30 à 40 % d’économie d’énergie. Le principe du mode éco de la machine à laver consiste à chauffer l’eau très lentement sans jamais dépasser les 50 °C. Celui du lave-vaisselle fonctionne de la même manière.

Pour faire baisser davantage le montant de la facture d’électricité, il est intéressant de profiter des heures creuses pour faire la lessive et la vaisselle (si vous profitez de cette option tarifaire). On compte 8h d’heures creuses par jour. C’est généralement entre 22h et 6h du matin. Dans certains cas, elles sont réparties entre 12h à 17h et entre 20h à 8h. Le prix du kilowattheure en heures creuses est de 25 % moins cher que le tarif Base. Les heures pleines, quant à elles, coûtent 10 % plus cher. 

Opter pour le chauffage au bois

Se chauffer au bois pour économiser de l’énergie, c’est une solution judicieuse. À titre d’information, le chauffage au pétrole consomme 18 centimes par kWh, le chauffage électrique 17 centimes par kWh, le chauffage au gaz entre 13 à 15 centimes par kWh, le chauffage au fioul 9 centimes par kWh, le chauffage au gaz naturel 7,5 centimes par kWh, le chauffage à granulé de bois 6,25 centimes par kWh et le chauffage au bois déchiqueté 3 centimes par kWh. 

Le bois est une ressource facile à utiliser et à produire sur le territoire français. Ce système de chauffage vous offre aussi une certaine indépendance énergétique. Différents modèles sont commercialisés sur le marché : les poêles, les chaudières à haut rendement énergétique, les bûches à brûler en cheminée et bien d’autres. C’est à vous de choisir celui qui convient le mieux à votre logement, à vos goûts, à vos besoins et à votre budget. 

Cette liste d’astuces pour faire des économies d’énergie est non exhaustive. Bien d’autres solutions comme renforcer l’isolation ou encore le fait de toujours vérifier l’étiquette énergie à chaque nouvel achat d’électroménagers sont possibles.