Les nouvelles technologies d’information et de communication ont impacté positivement la mise en œuvre des services publics des administrations étatiques. Elles rendent plus faciles d’accès aux informations publiques aux citoyens et aux entreprises locales. Qu’est-ce que c’est que l’e-administration dans le secteur public ? Le point ici.

Jose Gaydu explique ce qu’est l’administration numérique

Encore appelée e-administration ou administration électronique, elle consiste en l’utilisation des techniques d’information et de communication dans la mise en œuvre des services publics ou privés. En d’autres mots, l’e-administration, c’est l’utilisation des technologies modernes par l’administration publique pour fournir des services aux :

  • entités morales de l’état (secteur privé) ;
  • citoyens lambda ;
  • organisations gouvernementales ou non gouvernementales .

Selon Jose Gaydu, l’administration numérique permet le partage facile d’informations entre l’administration, les entreprises locales et la société de façon générale.

Trois principaux éléments composent l’administration numérique. Il s’agit en premier lieu de la composante relative aux organismes gouvernementaux. Elle désigne les actions mises en œuvre par l’état pour créer des liens avec ses propres organisations. La seconde composante est relative aux citoyens. Elle concerne les interactions entre les services publics et la population pour les rendre plus accessibles. La dernière composante destinée au secteur privé représente les interactions entre l’Etat et les entreprises locales.

Les avantages de l’administration numérique

L’un de ses premiers avantages est qu’elle rend plus facile la vie des entreprises locales et celles des particuliers. De plus, l’administration électronique contribue fortement à la croissance économique du pays. En effet, grâce aux TIC, la communication entre l’État, les entreprises et les particuliers est plus facile et rapide. Ces derniers peuvent facilement accéder à des services publics. Pour preuve, les inscriptions en ligne des étudiants dans les universités rendent la vie plus simple aux jeunes vivant dans des contrées très éloignées des zones universitaires.

D’un autre côté, les entreprises qui le désirent peuvent rapidement obtenir des certificats publics en ligne, et ce sans se déplacer. L’administration numérique a l’avantage de réduire les coûts des actions des organisations gouvernementales. Elle offre également à ces dernières un gain de temps supplémentaire à l’exercice de leurs activités.

Pour Jose Gaydu, l’administration numérique permet à l’état de bien gérer ses budgets et de rendre ses services plus transparents. Les TIC permettent ainsi une bonne gestion des ressources publiques et de faire plus d’économies.

Par ailleurs, l’e-administration participe à la réduction de la corruption dans les services publics. Les paiements ou les prestations en ligne rendent plus transparentes les transactions de même que les opérations publiques. La publication des activités (les concours et autres) en ligne rend ces dernières plus accessibles et profitables à tous les citoyens.

L’administration numérique : Comment mettre cela en place ?

Pour mettre en place une e-administration, il faut suivre les étapes suivantes :

Collecter des informations sur les citoyens

Cette étape a pour principal but de fournir de meilleurs services à la population en mettant en place de politique adaptée à leurs besoins. Cela consiste en la mise en œuvre d’un système de collecte de données auprès des citoyens.

Employer des TIC dans les prestations publiques

Il consiste à l’utilisation des technologies modernes dans les services publics pour plus de transparence. Cela permet entre autres aux investisseurs étrangers et nationaux d’avoir confiance au gouvernement.

Mettre en ligne les services gouvernementaux

Cette étape ultime d’une e-gouvernance permet de fournir des services de qualité, en vue de satisfaire les citoyens ainsi que les entités morales privées.