Un ravalement de façade peut s’avérer indispensable au fil du temps. Il vous est conseillé de confier ce genre d’intervention à un professionnel qualifié du métier si vous voulez profiter de nombreux avantages. Vous pouvez par exemple obtenir la couverture d’une assurance avec différentes garanties. Les options suivantes peuvent être disponibles sur ce point.

L’assurance décennale

Cette garantie est normalement prise par le constructeur de votre ouvrage. Celle-ci assure principalement le maitre d’ouvrage en cas de dommage sur les travaux qu’il a réalisés. Ajouter à cela, cette assurance vous sera utile pour les projets de ravalement visant à améliorer l’imperméabilité de votre façade. Ainsi, il est important de faire appel à un ravaleur professionnel et qualifié pour profiter de cette couverture.

Il ne faut pas non plus négliger toutes les opérations qui peuvent menacer la solidité de votre mur. En effet, vous avez le droit de demander un dédommagement si jamais vous serez victime d’un tel problème à l’avenir. Valable pendant 10 ans, cette option ne concerne pas les défauts liés à l’esthétique du bâtiment. Il faut aussi déposer votre dossier avant l’ouverture du chantier.

L’assurance dommages-ouvrage

En tant que propriétaire, vous devez prendre cette assurance pour profiter d’une bonne couverture en cas de problème sur le bâtiment. Ici, le maitre d’ouvrage doit s’assurer que la réalisation des travaux avec une garantie décennale n’attendra pas une décision de justice. Ainsi, votre assureur procèdera au paiement avant de contacter le responsable du problème.

Il faut aussi faire attention à transmettre votre dossier avant le début du travail. À noter que la couverture commence après la 1re année de la fin du projet. En outre, elle s’arrête à la 9e année qui indique aussi la fin de la garantie d’achèvement des activités de ravalement.

La garantie de bon fonctionnement

Vous aurez certainement droit à cette garantie si vous décidez de faire appel à un façadier expérimenté. Vous pouvez aussi signer un contrat d’assurance pour couvrir cette garantie si vous le souhaitez. Cette option concerne les malfaçons sur chaque élément pouvant être dissocié de votre façade. L’assurance peut par exemple prendre en compte l’absence d’une cloque ou d’un décollement du revêtement.

Il ne faut pas non plus négliger l’apparition d’une écaille ou de craquelure. Celle-ci dure généralement 2 ans après la réception du bâtiment. Vous pouvez alors demander un paiement pour remise en étant de chaque malfaçon pendant cette période. Notez en outre que cela ne concerne que les opérations réalisées pendant le ravalement de l’édifice.

La garantie de parfait achèvement

Certes, cette garantie revient au professionnel que vous choisirez. Toutefois, vous devez savoir qu’elle n’est pas assurable. De plus, elle ne dure qu’un an après la réception des travaux. Ce qui fait que vous ne devez pas prendre trop de temps pour le dépôt de dossier.

En tout cas, cette assurance est liée aux différents vices apparents constatés par le maître d’œuvre pendant les réserves. Ces défauts peuvent apparaitre au moment de la réception des travaux ou après. Ainsi, l’artisan que vous avez engagé est obligé de réparer rapidement les problèmes évoqués pendant la constatation.