L’efflorescence est un problème fréquent sur les façades. Il se pourrait même que votre mur extérieur en souffre à un certain moment. Il est en outre inutile d’en faire tout un drame, car le problème peut être réglé efficacement. Vous pouvez aussi prévenir son apparition le plus longtemps possible. Les lignes suivantes vous apporteront plus de précision sur ce type de phénomène.

Les causes de l’efflorescence

Aussi connu par l’appellation de salpêtre ou alcalinité. L’efflorescence peut causer des problèmes d’esthétique et de solidité pour votre habitation. Ce genre de problème se manifeste en principe sur les murs en brique ou en béton, mais aussi en pierre. Le phénomène se produit alors en cas de porosité des matériaux de construction contenant de sels solubles.

Il y a aussi les conditions météorologiques ainsi que la condensation et les remontées capillaires. En tout cas, vous pouvez faire appel à un expert pour déterminer l’existence de ce type de dégradation. Il peut aussi intervenir en fonction de la situation.

Différencier l’efflorescence primaire et secondaire

L’efflorescence primaire apparait normalement sur une nouvelle construction qui subit de l’humidité. Ici, elle peut disparaitre au bout d’un certain temps même si son apparition peut être inévitable. Vous ne verrez même plus la moindre trace après une certaine période.

C’est sur l’efflorescence secondaire que vous devez intervenir rapidement. Elle se manifeste principalement sur les bâtiments anciens. Cela peut être dû à une mauvaise réalisation des travaux ou le choix de mauvais matériaux. Dans tous les cas, il vaut mieux contacter un professionnel comme ce façadier en Mayenne sur ce site : https://www.facadier-53.fr/qui est un expert en ce domaine pour résoudre le problème comme il se doit.

Les principaux types d’efflorescence

Différentes formes d’efflorescence peuvent se manifester. Il y a en premier lieu celle du « sel » qui peut apparaitre au moment de la réalisation des travaux. Cela se manifeste précisément par une forte exposition des briques à l’eau de pluie. Vient ensuite celle du « calcaire » ou de « chaux » qui peut aussi apparaitre après de longs jours de pluie. Enfin, il reste celle de « salpêtre » qui est souvent causé par les remontées capillaires.

Conseil pour traiter le problème comme il le faut

Traiter une efflorescence n’a rien de difficile. Vous pouvez prévoir un nettoyage en premier lieu avant d’appliquer une nouvelle mesure de protection. Vous pouvez alors vous servir de l’eau sous pression et d’une brosse pour éliminer les tâches.

À noter que l’usage d’un nettoyant spécifique peut s’avérer indispensable dans certains cas. En effet, il se peut que le problème ait progressé rapidement jusqu’à envahir une grande partie de la façade. En tout cas, il est important de laisser le support sécher complètement après l’avoir astiqué. Vous pouvez appliquer un mortier de réparation à la fin pour éviter la réapparition du problème.

Comment prévenir l’apparition de l’efflorescence ?

Il est tout à fait possible de prévenir ou de ralentir l’apparition de l’efflorescence sur votre habitation. Il faut par exemple porter une attention particulière aux matériaux que vous choisirez pour une nouvelle construction. Évitez par exemple l’usage de mortiers ou d’eaux calcaires à forte alcalinité. Il faudra aussi respecter le temps de séchage des matériaux.

Pour une maison ancienne, il vaut mieux contrôler de temps en temps l’humidité à l’intérieur. Cela est aussi valable pour la condensation qui peut apparaitre à tout moment si vous ne faites pas attention.