Le nouveau concept est adopté par de nombreux propriétaires. Ils achètent un terrain et réalisent eux-mêmes les travaux de construction de leur logement. Dans un souci d’économie ou par pure passion pour le bricolage, ces particuliers décident de se passer des services d’un professionnel du bâtiment. Mais comme toute pratique, l’auto-construction a ses avantages et ses inconvénients.

Les avantages, parlons-en !

Le principal avantage de l’auto-construction concerne le plan financier. En effet, les seules postes de dépenses du propriétaire concernent les matériels et les fournitures indispensables à la construction. Ainsi, il se passe de main d’œuvre, ce qui représente une économie non-négligeable. En outre, il peut trouver des matériels moins chers, en comparant les prix entre eux. D’ailleurs, il a le temps pour cela, étant que les deadlines du chantier sont fixés par lui-même.

Le propriétaire a également le contrôle total du chantier. Libre à lui de choisir les fournitures à acheter ainsi que les techniques de construction à adopter. Il a la parfaite maîtrise de chaque étape ainsi que des divers aspects de son logement (performance énergétique, …). Comme il est l’unique artisan de sa future demeure, il a l’assurance d’obtenir un résultat à la hauteur de ses attentes. Ainsi, son imagination et les normes de construction sont les seules limites à son œuvre.

Résultat, il possède un logement authentique, à son image. Il connaît les moindres détails de sa maison, ce qui peut être un avantage non-négligeable.

Et bien sûr, construire soi-même son logement permet de renforcer la confiance en soi. Habiter dans une maison que l’on a construite sans l’intervention d’un professionnel est une réelle source de fierté.

Qu’en est-il des inconvénients ?

Certes, le projet peut paraître ambitieux, mais présente tout de même des inconvénients qu’il est indispensable de prendre en compte. Construire soi-même son logement est un énorme projet, qui implique d’importants travaux ainsi qu’une grande implication. Pour ne pas abandonner en cours de route, il est impératif de prendre conscience de l’ampleur du projet, avant même d’entamer les travaux.

Un autre inconvénient de l’auto-construction est le doute sur le respect des normes de qualité en vigueur. En effet, les indicateurs de qualité doivent être respectés dès les fondations jusqu’aux finitions. Ils sont gage de solidité et de sécurité du logement, tant pour l’artisan que pour sa famille et son entourage. De fortes connaissances sont également demandées, notamment concernant le câblage électrique ou encore pour la mise en place de la plomberie.

Force est également d’évoquer l’absence de vie sociale tout au long du projet. En effet, construire sa propre maison, même avec l’aide de quelques amis, peut prendre plusieurs années. Afin de respecter le deadline imposé, le propriétaire doit travailler de jour comme de nuit, même les weekends. La famille et l’entourage doivent être conscients de cet aspect pour éviter les conflits. Il va de soi qu’occuper un poste en tant que salarié et être artisan de sa propre demeure ne vont pas de pair. Or, un arrêt de travail peut représenter une perte de revenus importante. Une organisation minutieuse est alors indispensable, voire impérative, dans le ménage.